You are currently viewing Travaux électriques : le guide

Travaux électriques : le guide

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:16/03/2022
  • Post last modified:10/09/2022
  • Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :21 min de lecture

Icone de demande de devis électricien

L’électricité est un élément indispensable à nos vies. Elle alimente tout, du lave-vaisselle à la chaudière, et nous comptons sur elle chaque jour pour notre confort et notre sécurité. Les installations électriques des logements sont complexes, mais elles sont également conçues pour durer de nombreuses années surtout si vous faites appel à un électricien pour réaliser les travaux électriques nécessaires. Que ce soit pour ajouter des prises, des interrupteurs ou remettre aux normes une installation électrique vieillissante, les travaux électriques sont un passage obligé dans la vie d’une maison.

Tout d’abord, identifier les matériels électriques

Avant de faire appel à un électricien pour vos travaux électriques, il est important de connaître tous les composants d’une installation électrique. Chaque matériel est important et vous devez prêter attention à chacun d’eux afin de les faire mettre en œuvre ou de les rénover comme il se doit. Comprendre ce que vous explique l’électricien est important d’où ce petit lexique pour débuter.

⚡️ Le tableau électrique : C’est le cœur de toutes les installations électriques. Il centralise et alimente tous les organes électriques de la maison.

⚡️ Le disjoncteur : C’est un composant essentiel pour la sécurité de votre installation électrique. Il coupera l’électricité en cas de court-circuit ou de courant excessif. Si trop d’appareils sont utilisés simultanément, votre fournisseur d’électricité peut provoquer une coupure de courant car vous aurez dépassé(e) la puissance souscrite.

⚡️ Les prises de courant et les interrupteurs : Les connecteurs qui relient les différents appareils au réseau sont les prises de courant. Les interrupteurs peuvent être ouverts et fermés manuellement selon votre besoin. Ces matériels n’ont pas de fonction de sécurité et doivent être raccordés au disjoncteur.

⚡️ Le câblage électrique : Les différents fils / câbles électriques vont servir à acheminer le courant vers les différentes pièces de votre maison.

Quand effectuer des travaux électriques ?

Il est conseillé d’inspecter l’installation électrique de votre maison si vous emménagez dans une maison ancienne ou si vous avez récemment acheté une maison. Ces précautions sont nécessaires. Ce n’est pas seulement votre sécurité en tant que propriétaire occupant qui est en jeu, mais aussi la sauvegarde de votre propriété et de vos proches.

Il est nécessaire pour cela de prendre contact avec un électricien professionnel. Il inspectera l’ensemble de votre installation électrique, du tableau électrique aux prises de courant dans les pièces. En fonction de ses constatations, il vous informera des modifications et des changements à apporter pour vous conformer à la norme NFC 15-100 qui réglemente les installations d’électriques chez les particuliers.

Quand est-il temps de rénover votre installation électrique ? L’électricien professionnel vous proposera deux options : lorsque l’installation est vétuste ou lorsqu’elle n’est pas conforme aux normes en vigueur (ou les deux !).

Plan de travaux électriques

Si votre installation électrique est devenue vétuste

Les anciennes installations électriques n’ont pas été conçues pour gérer le nombre croissant d’appareils électroniques et électriques dans nos maisons. Si l’installation est ancienne, les appareils chauffent plus la normale, les pannes sont plus fréquentes, les prises chauffent davantage et certains appareils cessent de fonctionner.

Parmi les réparations électriques courantes, citons la réparation des prises de courant déboitées ou cassées, la réparation des câbles endommagés et le remplacement des boîtes à fusibles anciennes ou obsolètes. Ces types de projets sont relativement simples et peuvent être réalisés en peu de temps. Les réparations plus complexes, comme le recâblage d’une maison entière, peuvent prendre plus de temps. Dans tous les cas, il est toujours préférable de consulter un électricien professionnel pour s’assurer que le travail est effectué correctement et en toute sécurité.

Investir dans les réparations et l’entretien de l’installation électrique maintenant peut vous faire économiser de l’argent sur le long terme et vous éviter des tracas par la suite. Une installation électrique bien entretenue durera plus longtemps et fonctionnera plus efficacement, ce qui vous permettra d’économiser sur vos factures d’énergie. Et, bien sûr, les réparations électriques peuvent prévenir les accidents dangereux et les incendies.

Si votre installation électrique n’est pas conforme à la norme actuelle

La norme NFC 15-100 est une référence pour les électriciens. Cette norme évolue constamment pour répondre à l’évolution des usages et des besoins électriques. Les disjoncteurs sont indispensables pour protéger vos équipements. Des règles de distance et le type d’installation sont également appliqués en fonction de la pièce, notamment humide.

Une installation électrique conforme est impératif pour votre sécurité et votre protection en cas de sinistre. Votre assurance ne vous couvrira pas en cas de sinistre si votre installation électrique n’est pas conforme aux normes en vigueur et si elle n’est pas mise à jour par un électricien professionnel.

Pourquoi entreprendre des travaux électriques ?

Un logement doit faire l’objet d’un diagnostic de sécurité électrique avant d’être mis en vente en France s’il a plus de 15 ans. Ce diagnostic obligatoire renseigne le futur acquéreur sur l’état du logement. Il lui permet d’établir un rapport sur l’installation électrique et de déterminer le niveau de sécurité. Dans certains cas, il est possible qu’un bien ancien ait été entièrement rénové. Ces travaux par l’électricien le rendront plus cher et plus performant. Ce peut-être un choix judicieux pour le vendeur car la plupart des acheteurs immobiliers ne veulent pas s’embêter avec des travaux électriques. Pour la sécurité et la fonctionnalité, certains travaux électriques sont recommandés.

Sécurité

Les installations anciennes sont plus fragiles et plus délicates à manipuler. Le risque d’incendie, d’électrocution ou de panne est plus important lorsque les fils ont bien vécus et sont soumis à une surchauffe. Il convient de s’interroger sur le disjoncteur général, la mise à la terre, etc. Il vaut la peine de se poser des questions. Les anciens appareils ne répondent pas aux normes de sécurité pour les pièces humides comme la salle de bain. Il est encore courant dans les vieilles maisons d’avoir des prises à proximité de points d’eau.

Fonctionnalité

Nous utilisons quotidiennement plus d’appareils électriques que nos vieilles maisons ne peuvent en accueillir. De nombreuses installations anciennes ne sont pas aux normes et ne peuvent pas supporter les équipements modernes. Il est dangereux d’installer des prises multiples sur les vieilles installations électriques afin de pouvoir brancher des appareils modernes. Les nouvelles maisons ont également plus de prises électriques et de points d’éclairage que par le passé. Les nouvelles maisons ont souvent des installations électriques qui permettent l’ouverture de volets, un vidéophone et des luminaires extérieurs, même s’ils ne font pas partie d’un système domotique complet. Ils ne peuvent pas être acceptés par les maisons qui ne respectent pas les normes électriques.

Il est important de s’assurer que vos prises électriques et votre tableau électrique soient conformes aux normes. Si ce n’est pas le cas, il est important de remplacer le tableau électrique et les prises le plus rapidement possible. Il est également conseillé de faire vérifier l’ensemble de l’installation par un électricien. C’est important pour votre sécurité ainsi que pour votre utilisation quotidienne.

Qu’est ce que la norme NFC 15-100 ?

Lorsque vous faites réaliser des travaux électriques, différentes normes (notamment la norme française NFC 15-100) fixent les instructions et les règles essentielles à respecter en termes de sécurité et de confort. Les maisons et appartements anciens sont moins susceptibles d’avoir une installation électrique conforme à cette norme, et le danger est plus important pour eux.
Les logements âgés de plus de 15 ans ne sont pas en mesure de supporter nos nouveaux besoins électriques, techniques et technologiques. Chaque utilisateur est donc exposé aux dangers d’incendie, d’électrocution et d’électrisation. Il ne suffit pas de remplacer les composants qui paraissent vieillissants ou dysfonctionnant. Toutes ces normes et réglementations électriques sont naturellement également en vigueur pour les constructions neuves.

La norme NFC 15-100 édicte les normes relatives aux installations électriques françaises. Elle est indispensable à tous travaux électriques. Elle vise à protéger les usagers et les biens en proposant un dispositif ajusté, confortable et compatible avec les nouveaux usages. Elle réglemente la conception, le contrôle, la maintenance et la mise en œuvre des installations électriques. Elle est fréquemment mise à jour pour suivre l’évolution des technologies et de la sécurité.

Entre autres, la norme NFC 15-100 indique la quantité d’équipements électriques par pièce afin d’assurer le confort et d’accompagner l’évolution des besoins des utilisateurs. Elle établit des règles de sécurité tant pour le tableau électrique, au cœur de l’installation électrique d’un logement, que pour les différents câbles, prises électriques et interrupteurs des pièces humides et sèches. Un électricien doit respecter cette norme lorsqu’il entre chez vous pour réparer votre installation électrique ou effectuer des travaux électriques. Il doit également se tenir au courant de ses évolutions.

Electricien qui effectue des travaux électriques

Les bonnes pratiques pour des travaux d’électricité réussis

Demandez plusieurs devis d’électricité à des professionnels pour vous assurer d’obtenir le meilleur prix. Cependant, le prix le plus bas n’est pas toujours le meilleur. Découvrez nos conseils qui vous permettront de vivre des travaux électriques proprement réalisés en toute tranquillité.

L’assurabilité de l’électricien

Les garanties décennale et biennale sont importantes ! La première est essentielle car elle vous protège pendant les 10 premières années contre tous les défauts ou malfaçons qui peuvent survenir sur votre bien. Cette garantie est exigée pour toutes les nouvelles constructions et les grandes rénovations. Demandez au professionnel de vous fournir une attestation de son assureur.

La garantie décennale ne s’applique pas si vous n’êtes pas dans le cas de travaux de rénovation ou de travaux électriques neuf. Pour des travaux électriques de moindres ampleurs, la preuve de la garantie biennale peut être demandée. Celle-ci vous protège pendant deux ans. L’assurance responsabilité civile professionnelle est un autre élément important à prendre en compte. Elle vous protège des dommages que votre artisan pourrait causer à votre habitation ou les personnes. Pensez à demander une attestation d’assurance responsabilité civile professionnelle.

La santé financière de l’électricien

Une société en difficulté financière pourrait mettre un terme à vos travaux électriques sans préavis et pire encore, ne pas vous rembourser votre acompte. Pour éviter cela, assurez-vous que la santé financière de l’entreprise est viable et pérenne. Pérenne car il est préférable que l’électricien puisse assurer à minima la période de décennale. Vous pouvez facilement vérifier cela sur société.com par exemple pour vous assurer qu’elle n’est pas en redressement judiciaire.

Respect des normes

Il est important de respecter les normes en vigueur lorsque l’on touche à d’électricité. Veillez également à ce que l’électricien soit à jour des dernières réglementations. Une installation non conforme peut augmenter le risque d’incendie dans votre maison. Sachez tout de même que 25 à 30 % des incendies sont d’origine électrique. Tout ce qui concerne les installations électriques en France est édicté par la norme NFC 15-100 qui a été évoquée précédemment.

Opter pour un électricien certifié Qualibat ou RGE

La certification QUALIBAT est (normalement) une garantie de résultats. Elle atteste, entre autres, que l’entreprise dispose de tous les moyens nécessaires à la bonne exécution des travaux, qu’ils soient techniques ou humains. La qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), vous permettra de bénéficier de subventions telles que le mécanisme MaPrimeRénov’ (ex-CITE) ou l’Eco-prêt à taux zéro.

Dans les fait, ces certifications sont relativement simple à obtenir et ne certifie pas l’électricien mais l’entreprise d’électricité. Attention donc de ne pas relâcher votre vigilance sous prétexte que votre électricien dispose de ces qualifications.

Un devis avec un maximum de détails

Faites en sorte que les devis soient les plus complets possible. Pour éviter toute déconvenue à l’issue des travaux, demandez aux électriciens des devis le plus détaillé possible. Il doit comprendre le prix, (toutes taxes comprises) les dates de commencement et d’achèvement des travaux, ainsi que les modalités de paiement et les pénalités en cas de retard. La liste détaillée des matériels et des services effectués doit également être incluse. Pour plus d’informations sur les devis d’électricité, lisez notre guide.

Assurez-vous que l’électricien vous propose des marques connues

Veillez à ce que votre artisan utilise des produits de marque connues. Pour garantir la sécurité et la longévité, choisissez un électricien qui utilise des matériels de haute qualité pour vos installations électriques. Ainsi, veillez à engager un électricien qui connaît bien les marques Häger, Schneider Electric ou Legrand pour les plus connues.

Pouvez-vous effectuer les travaux électriques vous-même ?

Cela parait évident quand on regarde les nombreux tutoriels, vidéos et livres sur l’électricité que l’on peut trouver en boutiques et sur le net. De plus, je n’ai jamais vu dans les magasins de bricolage ou dans les manuels de produits des encarts indiquant que les équipements électriques doivent être installés par des électriciens ! Certaines compagnies d’assurances ne couvrent pas ce type de travaux. Elles rappellent aux propriétaires que leur assurance habitation ne couvre pas les travaux tels que les réparations de plomberie ou d’électricité, entre autres. Ces travaux doivent être couverts par une assurance professionnelle.

Les bricoleurs ne seront donc pas couverts par leur assurance habitation ou leur assurance responsabilité civile les travaux électriques. L’assureur peut refuser la couverture, mais cela ne signifie pas que l’assurance ne fonctionnera plus. Une assurance responsabilité professionnelle et une police décennale sont obligatoires. Cependant, pour savoir si vous serez assuré, contactez votre compagnie d’assurance pour obtenir une réponse écrite. Pour effectuer les travaux, vous devrez éventuellement souscrire une assurance spécifique.

Si le bien est vendu, il semble prudent de prévenir l’agence immobilière et le notaire à l’avance pour éviter tout litige futur. Même si le risque est faible, il peut causer de graves dommages pouvant atteindre plusieurs centaines, voire des millions d’euros. Ce sont les raisons pour lesquelles je vous invite à être extrêmement prudent.

tableau électrique

Quel budget prévoir pour des travaux électriques ?

Peu importe que vous réalisiez un projet de construction ou de rénovation, les travaux électriques les plus coûteux sont la réalisation ou le remplacement d’une installation électrique. Il est donc important de savoir comment calculer précisément votre budget afin de planifier le plus efficacement possible. Le coût des travaux électriques dépendra du nombre d’éléments que vous souhaitez intégrer, de leur puissance et de la surface de votre habitation. Ces indications vous aideront à déterminer le budget de votre installation en fonction de vos besoins.

Le tableau électrique

C’est une partie essentielle de votre installation électrique. Vous avez la possibilité d’acheter un tableau électrique préassemblé ou sur mesure. Les tableaux préassemblés coûtent entre 250 et 600 euros (hors frais d’installation), en fonction de l’équipement et du nombre de rangées. Vous devrez également ajouter les différents éléments qui composent un tableau électrique.

  • Le compteur électrique : Cet élément est généralement fourni par votre fournisseur d’électricité et vous n’aurez rien à débourser.
  • Le disjoncteur : Le disjoncteur est indispensable pour votre sécurité et celle de votre famille. Il va permettre l’interruption du circuit électrique en cas d’urgence. Cet élément nécessitera un budget compris entre 150 et 250 euros.
  • Le disjoncteur différentiel protège le circuit électrique des éventuelles surtensions. En termes de coût, il faut compter entre 160 et 260 euros.
  • Le disjoncteur divisionnaire : Bien qu’il ne soit pas nécessaire pour votre tableau électrique, il vous permettra de diviser l’installation électrique en zones et en types (chauffage, éclairage, etc.). Vous pouvez en acheter un pour un prix aussi bas que 80 à 120 euros.

Les prises de courant

Bien qu’elles ne soient pas souvent prises en compte dans le coût d’une installation électrique, elles sont indispensables à notre quotidien. Ces composants, que nous utilisons tous les jours, doivent respecter toutes les normes de sécurité. Le prix de ces éléments varie en fonction de leur esthétique (couleur, matériau,…). Le prix d’un modèle haut de gamme dépassera facilement les 60 euros, alors que le prix initial sera d’environ 5 euros.

Les interrupteurs

Nous installons de plus en plus d’interrupteurs et ceux-ci sont de plus en plus perfectionnés. Ils commandent absolument tout, de l’éclairage aux volets. Compter entre 15 et 200 euros l’unité pour les interrupteurs les plus techniques et tendances.

Le circuit électrique

Le circuit électrique constitue le réseau sanguin de votre installation électrique. Le circuit électrique irrigue les différentes charges à alimenter telles que les électroménagers, les appareils informatiques, etc… Dans le cas de travaux électriques nécessitant de réaliser des saignées dans les murs, le tarifs peut largement augmenter. Prévoir entre 1 et 50 euros du mètre linéaire.

Vous devrez payer l’intervention d’un professionnel en plus du prix de l’équipement.

Ces tarifs varieront en fonction du type de travaux électriques (construction, rénovation) et des éléments que vous souhaitez. Les tarifs d’un électricien varient selon qu’il s’agit d’une mise à niveau d’une installation électrique ou d’une installation complète. Vous pouvez vous attendre à payer entre 80 et 100 euros par m² pour une mise à niveau complète.

Il est important de savoir qu’une rénovation électrique est recommandée si votre maison n’en a pas fait l’objet depuis 25 ans. Nous vous recommandons de demander plusieurs devis détaillés à plusieurs électriciens pour obtenir les meilleurs tarifs. N’oubliez pas de faire d’inclure le coût de la TVA dans tous les devis. Tenez également compte des frais de déplacement du professionnel. Il est préférable de trouver un électricien près de chez vous afin de gagner en réactivité.

Si vous envisagez de faire effectuer des travaux d’électricité dans votre maison, contactez dès aujourd’hui un électricien qualifié. Il sera en mesure d’évaluer votre situation et de vous recommander le meilleur plan d’action. Grâce à son aide, vous pourrez maintenir le bon fonctionnement du système électrique de votre maison pendant des années.

Laisser un commentaire