You are currently viewing Prix d’une rénovation électrique

Prix d’une rénovation électrique

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:17/03/2022
  • Post last modified:19/09/2022
  • Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :33 min de lecture

Icone de demande de devis électricien

Pour des questions de sécurité et de fonctionnalité, la rénovation électrique est vivement recommandée. La refonte de l’installation électrique touche particulièrement les propriétaires qui n’ont pas effectué la mise aux normes de leur bâtiment durant les 25 dernières années. En effet, un appareil électrique défectueux est plus facilement exposé à des pannes régulières, des risques d’électrocution, voire même d’incendie. Tout cela pour vous dire que la rénovation électrique est d’une importance capitale surtout s’il s’agit d’un logement ancien.

Quel est le prix d’une rénovation complète ou partielle de vos installations électriques ? Pour connaître le coût approximatif des travaux, suivez notre guide.

Pourquoi procéder à une rénovation électrique ?

Contrairement à d’autres rénovations et réparations résidentielles, le recâblage de votre maison n’est pas un projet des plus évidents. Mais cela ne rend pas moins important le besoin de mettre à jour l’installation électriques de la maison. En fait, le fait de ne pas moderniser l’installation électrique de votre maison lorsque cela est nécessaire peut avoir des conséquences graves, voire fatales.

Selon l’Electrical Safety Foundation International (ESFI), une association industrielle à but non lucratif, environ 51 000 incendies électriques domestiques se produisent chaque année, causant environ 500 décès, 1 400 blessures et 1,3 milliard de dollars de dommages matériels.

Ces chiffres sont alarmants : Selon l’ONSE (Observatoire national de la sécurité des installations électriques), 7 millions de logements français ne répondent pas aux normes électriques. Ils représentent un danger pour les habitants. Celui-ci peut prendre plusieurs formes : court-circuit, électrocution (entraînant des brûlures ou même un arrêt cardiaque), incendie…

Compte tenu de ces sombres statistiques, il est important de s’assurer que l’installation électrique de votre maison est en bon état. Les travaux de rénovation peuvent être coûteux : Selon la taille de votre maison, la facture totale peut s’élever à 10 000 euros ou plus. Mais le fait de ne pas répondre aux besoins de rénovation peut s’avérer encore plus coûteux à long terme ! Et on ne parle pas que d’argent, la santé des habitants est concernée.

Comment savoir si mon logement a besoin d’être rénové électriquement ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles vous pouvez avoir besoin de refaire l’installation électrique. Voici quelques signes qui indiquent que vous devez faire appel à un électricien pour réparer une installation électrique défectueuse :

⛔️ Des lumières qui clignotent

⛔️ Déclenchement récurrent des disjoncteurs

⛔️ Bruits de bourdonnement et de crépitement

⛔️ Ampoules brûlant fréquemment dans la douille

⛔️ Etincelles provenant d’une prise lorsque vous débranchez un objet

Les rénovations importantes, comme celles de la cuisine ou de la salle de bains, nécessitent souvent un nouveau câblage. Mais même si vous souhaitez simplement ajouter des prises ou un interrupteur supplémentaire dans une pièce, vous devez faire appel à un électricien.

Les maisons construites avant 1960 ont beaucoup de charme, mais vous devrez également faire appel à un électricien local pour une inspection. Les vieilles maisons peuvent avoir besoin d’être recâblées pour être conformes aux normes en vigueur, notamment la célèbre C 15-712. Une maison moyenne doit être rénovée électriquement tous les 25 ans environ, bien que certaines installations puissent durer jusqu’à 40 ans. En fait, l’isolation autour du fil peut s’user avec le temps, laissant les fils vulnérables à la dégradation. Cela accroit le risque d’incendie. Idéalement, prévoyez des inspections électriques tous les cinq à dix ans pour vous assurer que votre installation électrique est sûre.

Illustration du cout d'une rénovation électrique

Quel prix pour une rénovation des installations électriques ?

Lorsque nous parlons d’une rénovation électrique, il peut s’agir d’une refonte partielle ou intégrale de vos installations. Mais dans les deux cas, un investissement important est à prévoir. Le prix des travaux de rénovation électrique dépend de plusieurs critères. L’estimation tiendra compte de la nature des travaux.

Les prix pour une rénovation électrique complète

Le coût d’une rénovation complète de votre installation et de l’ajout de nouveaux équipements, tels que des chauffages, des chauffe-eau ou des volets roulants, peut être assez élevé. Cette solution complète vous permet de remplacer les prises et l’interrupteur, de créer de nouveaux réseaux électriques et d’installer un boîtier de communication. Ces opérations vous permettront de bénéficier d’un réseau RJ45 (internet) durable et moderne.

Elle vous permet de bénéficier d’un réseau électrique entièrement neuf et sécurisé.

Type de LogementTarif TTC estimé Rénovation complète
Appartement 50 m² sans chauffage6 500 à 8 000 euros
Appartement 50 m² avec chauffage8 000 à 10 000 euros
Appartement 100 m² sans chauffage12 000 à 13 800 euros
Appartement 100 m² avec chauffage14 000 à 15 800 euros
Maison 150 m² sans chauffage17 000 à 20 000 euros
Maison 150 m² avec chauffage20 000 à 23 000 euros

Les prix pour une rénovation électrique partielle

Il s’agit du type de rénovation le plus fréquente. La plupart d’entre nous préfèrent réduire le coût de leurs rénovations en regroupant un maximum d’opérations en une seule intervention, sans pour autant pousser jusqu’à une rénovation complète. C’est entendable car il est parfois impossible économiquement de faire plusieurs travaux lors d’une seule intervention. Cela peut entraîner des frais supplémentaires de déplacement et de main d’œuvre. Le remplacement du tableau électrique les opérations, la réparation des fils électriques, la mise à la terre, la réparation ou le remplacement de la VMC sont des opérations généralement réalisées lors de rénovations électriques partielles.

Type de LogementTarif TTC estimé Rénovation Partielle
Appartement 50 m²5 000 à 7 000 euros
Appartement 100 m²9 000 à 13 000 euros
Maison 150 m²14 000 à 18 000 euros

Quoi qu’il en soit, le tarif moyen pour une rénovation partielle avec remise aux normes est estimé entre 80 et 120 € par m².

Si par contre, vous envisagez d’effectuer une réhabilitation totale de vos installations électriques, pensez à économiser entre 90 et 110 € par m². S’il s’agit d’une simple mise en sécurité de vos dispositifs, les interventions peuvent vous coûter entre 55 et 75 € par m². Dans ce cas, les travaux ne concernent que la modification du câblage, le changement d’interrupteur, de prise, de tableau électrique, etc.

Dans le cas où vous devez entreprendre une rénovation complète des infrastructures électriques et un remplacement d’un système de chauffage électrique, prévoyez entre 150 et 200 € par m². Notez par ailleurs qu’une rénovation électrique intégrale sans chauffage électrique peut s’élever entre 110 et 145 € par m².

Pour une rénovation électrique réussie, l’intervention d’un artisan électricien est recommandée. Le tarif horaire d’un électricien varie d’un professionnel à un autre. Chacun est libre de fixer le prix de ses interventions. En général, le tarif moyen est estimé entre 30 à 40 € HT de l’heure. Mais en fonction de la nature des interventions, de l’envergure du projet et de ses compétences, la facturation peut se faire au forfait ou à l’heure.

En fonction de la distance à parcourir, le prix de déplacement est compris entre 20 et 40 €. Si par contre vous avez décidé d’opter pour les prestations d’une entreprise d’électricité, ce tarif horaire moyen peut certainement augmenter.

Pensez aussi que vous devrez faire appel à un bon plaquiste ou plâtrier et à un bon peintre, à moins que vous ne prévoyiez de faire les réparations vous-même, afin de pouvoir reprendre votre vie normale plus rapidement.

Bien évidemment, ces tarifs incluant les fournitures et la pose vous sont fournis à titre indicatif. Outre la nature des travaux, tant de critères vont influencer le coût total d’une rénovation électrique.

Avant de signer un devis pour des rénovations électriques, assurez-vous de demander un devis afin d’estimer un prix pour le montant des travaux qui seront réalisés. Le devis que vous obtiendrez devra comporter tous les détails ainsi que les coûts, y compris une déclaration concernant le matériel et les fournitures qui seront utilisés (marque, puissance, etc.).

Le prix d’une rénovation électrique totale et partielle d’une maison est beaucoup plus cher que celui d’un appartement. Cela pour vous dire que le prix diffère d’un type de logement à un autre. Quoi qu’il en soit, le prix à prévoir pour une réhabilitation des systèmes électriques d’un appartement sans chauffage électrique est compris en 3 500 et 7 000 €. Il s’agit d’un prix estimé pour une intervention dans un appartement de 30 à 80 m².

Dans le cas où vous souhaitez rénover les installations électriques de votre appartement sans procéder au remplacement d’appareils de chauffage, cela vous coutera entre 4 000 et 8 000 €. Dans une maison de 80 à 120 m², le coût des travaux peut doubler. En effet, la rénovation électrique d’une maison avec chauffage électrique peut vous coûter 8 000 €, 10 000 €, 14 000 €, voire même 24 000 € s’il s’agit d’une rénovation complète.

Selon la nature des travaux, le prix d’installation électrique dans une maison peut coûter entre 6 000 et 15 000 €. Mais cette fois-ci, l’électricien n’est pas chargé de procéder à une rénovation des équipements de chauffage. Le tarif d’une installation électrique dépend ainsi de la nature du logement (maison, appartement) et de la surface habitable.

Quid de la TVA ?

À ces coûts s’ajoutent la TVA de 10 % pour un logement à usage habitation de plus de 2 ans. Pour une résidence neuve, la TVA applicable est de 20 %. Notez que les frais de déplacement de l’artisan sont aussi à votre charge. Toute rénovation électrique est soumise à une TVA de 10 %, à condition que ce soit votre résidence principale ou secondaire qui en bénéficie et qu’elle ait plus de deux ans. Ce taux est éligible également sur tout ce qui concerne la main-d’œuvre et le matériel acheté par votre électricien. Ainsi, mieux vaut laisser au professionnel le choix des fournitures (fils électriques, tableau électrique, prises, interrupteurs…), car elles seront soumises à une TVA de 10 % au lieu des 20 % qui vous incomberaient en cas d’achat en grandes surfaces de bricolage, par exemple.

Les rénovations électriques les plus fréquentes

Voici les trois principales rénovations électriques

🔌 Le tableau électrique
Le tableau électrique est généralement situé à l’entrée d’une maison et constitue le point central de toute rénovation électrique. Il regroupe tous les éléments de sécurité et centralise toutes les lignes électriques. Voici les tarifs constatés des différentes opérations de remplacement des composants fourniture et pose :

👉 Remplacement complet du tableau électrique : De 800 à 1 200 euros
👉 Remplacement du disjoncteur de branchement : De 130 à 300 euros
👉 Remplacement du disjoncteur différentiel : De 100 à 300 euros
👉 Remplacement d’un disjoncteur divisionnaire : De 80 à 200 euros

🔌 Les prises électriques et les interrupteurs
Pour utiliser l’électricité au quotidien, vous aurez besoin de prises et d’interrupteurs. Les électriciens recommandent d’installer le tandem prise/interrupteur tous les 3 mètres.

👉 Remplacement d’une prise électrique : De 70 à 100 euros
👉 Remplacement d’un interrupteur : De 70 à 90 euros
👉 Remplacement d’une prise RJ45 : De 100 à 160 euros
👉 Remplacement d’un boitier DCL : De 50 à 100 euros

🔌 Le réseau de distribution
Quelle que soit l’importance de vos travaux d’électricité, vous devrez inclure les fils électriques dans votre budget, pour un coût de 1 à 2 euros par m². Deux méthodes sont utilisées pour les poser :
Apparente (ou en saillie) : Les fils sont cachés derrière des goulottes, chemin de câbles ou des plinthes. Selon votre choix, vous paierez 5 euros par mètre linéaire.
Encastrée : Plus jolie mais aussi plus coûteuse. Pour insérer les gaines ou les fourreaux, des saignées sont réalisées dans les murs. Le plâtre puis la peinture est ensuite appliqué sur l’ensemble pour recouvrer une esthétique agréable.

Les autres critères qui vont influencer le prix d’une rénovation électrique

D’une manière générale, le prix relatif à la rénovation d’infrastructures électriques d’une maison va dépendre de nombreux critères et parmi eux, l’état de l’installation à rénover. Plus l’installation électrique est ancienne, plus les travaux vous coûteront cher. Autrement dit, la rénovation est beaucoup moins chère et plus rapide s’il s’agit d’une installation récente.

Pose en saillie ou apparente ?

Il ne faut pas oublier que le type d’installation électrique est un critère déterminant sur le tarif. Sachez qu’une rénovation électrique peut-être soit encastrée dans les murs, soit apparente. Le prix est beaucoup plus élevé dans le cas d’une installation électrique encastrée (ou en saillie). Vous ferez votre choix du type de pose en tenant compte des paramètres suivants :

⚡️ Votre budget
⚡️ La durée du chantier
⚡️ Le rendu esthétique

Si la distribution encastrée est le meilleur moyen de répondre à un besoin esthétique, elle peut s’avérer coûteuse. Elle implique d’effectuer des saignées dans les murs pour permettre le passage des câbles. Cela prend du temps et ajoute donc au coût des travaux.

Si vous choisissez de faire une rénovation électrique en saillie, vous devrez vous devrez naturellement financer des travaux électriques mais également des travaux de plâtrier / peintre pour obtenir une finition parfaite. En effet, certaines saignées murales nécessiteront le remplissage et le lissage du plâtre. Toutefois, vous devez examiner attentivement cette possibilité. Malheureusement, les saignées ne sont pas envisageables dans de nombreuses maisons du fait de la conception et du matériau qui constituent le mur.

La pose apparente est la seconde option pour rénover votre installation électrique. La pose visible est plus facile à réaliser et moins coûteuse que les travaux encastrées. Elle consiste à cacher les câbles dans des goulottes ou derrière les plinthes voire des moulures. Les caches des câbles étant visibles, cette variante est moins onéreuse mais esthétiquement bien moins agréable. Cette option d’installation est recommandée pour les rénovations électriques dans des pièces telles que la buanderie, le garage ou encore le grenier. Elle n’implique pas de travaux annexes puisque l’élément qui vient cacher le câbles (goulotte, plinthes, gaines,…) est directement fixé contre le mur par l’intermédiaire de vis chevillées le plus souvent.

La pose apparente est le meilleur moyen d’économiser de l’argent sur une rénovation électrique.

Le matériau de construction

Le prix d’une réhabilitation complète ou totale d’un appareil électrique dépend également de la nature du matériau de vos murs. Ce qui signifie que plus votre mur est construit avec des matériaux durs, résistants et difficiles pour la réalisation des saignées, plus le budget à prévoir pour les travaux sera important.

Les composants choisis

Naturellement, en fonction du choix de la marque des composants, le tarif peut varier du simple ou quintuple !

L’ampleur des travaux

Notez par ailleurs qu’une rénovation électrique peut être facturée à un prix plus ou moins élevé en fonction des équipements à installer. Dans le cas où l’électricien doit procéder à une simple installation de prises, d’interrupteurs ou d’éclairages, le coût des travaux est minime. Le cas inverse se présente lorsqu’il s’agit d’une grosse installation. Ce prix varie également du type de chauffage. Un surplus de prix s’ajoute dans le cas d’une installation de système de chauffage.

Egalement, une installation électrique en mauvais état nécessitera davantage plus de travaux qu’une installation dans un état convenable. Ce paramètre peut faire varier le montant de la facture.

La situation géographique

Vous ne savez peut-être pas, mais le prix d’une rénovation électrique d’un bâtiment tient aussi compte de la localisation et des conditions d’accessibilité du chantier. En région parisienne, lyonnaise, marseillaise et dans certaines régions urbaines, solliciter les services d’un électricien RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) coûte beaucoup plus cher que le fait de faire venir un électricien RGE lorsque vous vivez dans des régions plus rurales. Ce n’est pas tout, pour un site en accès difficile, le coût des travaux est plus important que sur un chantier facilement accessible.

Illustration du cout d'une rénovation électrique

Comment minimiser le coût de la rénovation ?

Il existe néanmoins des moyens de minimiser les coûts imprévus lorsque vous faites refaire l’électricité de votre maison.

✔️ Faites d’abord effectuer une inspection. Demandez à un électricien d’effectuer une inspection complète de l’installation électrique de votre maison avant de vous lancer. Il est possible que vous puissiez vous contenter de rénovations mineures.

✔️ Évitez les travaux qui impliquent l’ouverture des murs. Si possible, optez pour des approches plus simples. Ouvrir les murs est une tâche beaucoup plus compliquée que de faire passer des fils dans le grenier ou le sous-sol. Refaire les murs une fois que tous vos travaux électriques sont terminés peut engloutir 25 à 30 % du budget total de votre projet !

✔️ Demandez plusieurs devis. Avant d’engager un électricien pour réaliser votre projet de rénovation, renseignez-vous sur les électriciens de votre région, en tenant compte des avis et des évaluations publiés par les clients précédents. Il est également conseillé d’obtenir au moins trois devis d’électriciens différents. L’offre la moins chère n’est pas forcément la meilleure, mais la comparaison de plusieurs devis vous aidera à trouver la meilleure combinaison de prix et d’expertise pour votre projet.

✔️ Combinez les projets lorsque c’est possible. Vous avez peut-être besoin de rénover l’installation électrique que d’une seule pièce. Envisagez de mettre à jour vos prises ou votre tableau électrique pendant que vous y êtes ! Cela pourrait augmenter la valeur de votre maison et vous faire économiser de l’argent.

✔️ Classez les projets par ordre de priorité. En sachant ce que coûte la rénovation électrique de chaque pièce, vous pouvez décider de prioriser certains travaux plutôt que d’autres. Le tarif de la rénovation n’est pas le même pour toutes les pièces, même si la superficie est la même : la rénovation d’une salle de bains ou d’une cuisine peut être beaucoup plus coûteuse que celle d’une chambre ou d’un sous-sol.

Si la rénovation de l’installation électrique d’une maison est coûteuse, la bonne nouvelle est qu’elle ne doit généralement être effectuée qu’une seule fois, de sorte que vous n’aurez pas à vous soucier des dépenses récurrentes ou de l’entretien permanent. Il est toutefois important d’utiliser les meilleurs matériels et services possibles pour garantir votre sécurité à long terme. Il s’agit d’un projet pour lequel vous ne devez pas rogner sur les coûts. La rénovation de votre maison peut littéralement vous sauver la vie.

N’oubliez pas qu’il est important que ce travail soit bien fait. Une maison mal câblée peut représenter un énorme danger pour vous et votre famille. Cela vaut donc la peine d’investir un peu plus dans un électricien sérieux pour éviter le non-respect des normes, les réparations futures ou les incendies potentiels.

La rénovation, étape par étape

Il n’est pas possible de rénover l’installation électrique d’un appartement ou d’une maison pour le premier quidam venu. Nous vous recommandons vivement de faire appel à un électricien et si possible, en passant par notre plateforme de devis afin de limiter les risques. Il effectuera plusieurs étapes pour refaire l’installation électrique de votre logement.

🎯 L’état des lieux

Il est important d’établir un diagnostic avant de pouvoir travailler sur une installation existante. Celui-ci vous permettra de vous faire une idée précise de l’état de votre installation. Il évaluera l’état de tous les matériels et identifiera les risques éventuels. Ensuite, il pourra commencer à imaginer la façon de procéder pour mettre votre installation électrique en conformité.

🎯 Esquisser le projet

Après avoir identifié les problèmes de votre installation, l’électricien peut esquisser le plan de la nouvelle installation. La mise aux normes de l’installation se fera par différentes opérations. Pour avoir un visu de l’état final de la rénovation, il préparera les modifications nécessaires au plan. Ce plan est une description détaillée de tous les composants d’une installation tels que les interrupteurs, l’éclairage, les prises, etc.

🎯 Dépose de l’existant

Avant d’implémenter la nouvelle installation électrique, votre artisan devra démanteler l’ancienne. Cette étape est souvent plus compliquée que la rénovation proprement dite. Votre électricien va couper le courant, puis démonter tout ce qui doit l’être

🎯 La rénovation

Sur la base du plan esquissé qui a été validé par vous-même, l’électricien réalise la nouvelle installation. Son travail sera décomposé en étapes.

  • Marquer et localiser les différents éléments de l’installation
  • Insérer les gaines
  • Glisser les fils dans les gaines
  • Implémenter les équipements
  • Les raccorder entre eux
  • Changer le tableau électrique
  • Contrôle du fonctionnement du tableau électrique
  • Réaliser la mise à la terre

Nos conseils pour la réussite de votre projet

Si en plus de faire une demande de devis sur notre plateforme 😉 vous suivez ces conseil, il y a de fortes chances que votre projet de rénovation soit un succès.

Sélectionner un professionnel sérieux et compétent

C’est notre raison d’être ! En effectuant une demande de devis via notre plateforme, vous éliminez tout risque concernant l’expérience et le professionnalisme de l’artisan. Pour bénéficier d’aides telles que l’éco-prêt à taux zéro (Eco PTZ), aide de l’ANAH (’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) ou MaPrimeRenov’ (Ex CITE), vérifiez bien que votre électricien est certifié par le label RGE (reconnu garant de l’environnement).

L’électricien devra avant tout respecter la norme NF C 15-100 qui est la plus importante. Cette réglementation régit l’installation électrique dans une maison. Cette norme permet de garantir une installation sûre et complète. Par exemple, la NF C 15-100 précise quelles zones ne doivent pas être violées dans les pièces humides et quelles sections de fils ou d’équipements électriques doivent être incluses dans le tableau électrique. Cette norme doit être suivie dans tous les aspects de ce domaine, y compris les rénovations.

A ce titre, le Consuel (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Electricité) est un organisme public responsable de la sécurité des installations électriques en construction et rénovation. Les travaux effectués par les particuliers sont systématiquement audités, alors que ceux réalisés par des professionnels sont contrôlés de manière aléatoire, pour environ 20 % d’entre eux.

Assurer le futur

La garantie décennale est obligatoire pour toutes les constructions neuves, rénovations importantes et autres installations. Elle vous couvre en cas de défauts pendant dix ans. L’attestation de garantie décennale doit être fournie par votre électricien.

Les bonnes habitudes à prendre

Comme tout équipement, les installations électriques se détériorent avec le temps. Voici quelques conseils pour vous éviter de devoir effectuer une nouvelle rénovation électrique.

💡 Ne laissez pas les appareils en veille s’ils ne sont pas utilisés.
💡 Dès que le besoin s’en fait sentir, remplacez les interrupteurs et les prises. Cela permettra d’éviter les courts-circuits.
💡 N’accumulez pas les prises multiples. Elles sont sources de problèmes.
💡 Faites régulièrement vérifier votre installation électrique par un électricien.

Profitez de cette rénovation électrique pour anticiper

Ce serait dommage de vous limiter au strict minimum. Profitez de ces travaux pour envisager des améliorations pour votre confort et votre sécurité.

Redonnez un coup de jeune aux radiateurs

Ces travaux peuvent être un bonne raison de vous débarrasser de vos vieux radiateurs électriques. Certes, la facture sera plus corsée que prévu, mais vous disposerez d’une installation plus performante, plus rentable et vous bénéficierez d’économies d’échelle en mutualisant les travaux.

Envisagez le plancher chauffant

Beaucoup d’entre nous se tournent vers le plancher chauffant. C’est un choix judicieux dans la salle de bain car il particpe au confort tout en étant programmable, donc économique. Une rénovation électrique est le parfait timing pour intégrer un chauffage par le sol.

Installez des volets roulants

Vous n’êtes pas seul(e) à souhaiter installer des volets roulants électriques et être refroidi(e) par le raccordement électrique. En effet, il faut réaliser des saignées dans le mur… Ces éléments peuvent être inclus dans votre rénovation, ce qui vous permet d’effectuer une unique fois les finitions.

Ajoutez un parafoudre

Nous recommandons vigoureusement le parafoudre comme composant du tableau électrique (même si celui-ci est optionnel). Il protège à la fois les équipements et l’installation contre la foudre. Le parafoudre absorbera l’excès d’électricité vers le sol et protégera votre famille et votre installation électrique.

Produisez de l’énergie verte

Pourquoi ne pas profiter de la présence de l’électricien pour lui demander le prix et la faisabilité d’une installation photovoltaique ?

Est-ce possible de refaire soi-même l’installation électrique ?

Il est extrêmement dangereux de refaire soi-même l’installation électrique d’une maison, même s’il s’agit d’un petit projet. Mais supposons que vous ayez une expérience et des connaissances approfondies en électricité ; vous économiserez sur la main-d’œuvre et ne dépenserez que le coût des matériaux. Encore une fois, si vous n’êtes pas un électricien expérimenté, vous devriez en appeler un pour les projets de rénovation électrique plutôt que de risquer de vous blesser ou même de mourir en le faisant vous-même.

En revanche, vous pouvez faire gagner du temps à l’électricien en nettoyant la pièce, la zone ou la maison pour lui permettre d’accéder facilement au tableau électrique et aux gaines dans les murs. Cela nécessite souvent de déplacer des meubles et d’autres objets volumineux.

Pendant l’intervention, vous devez rester à l’écart des travaux. Si votre maison est en train d’être rénovée électriquement, vous devrez peut-être vivre ailleurs pendant la durée du chantier. En revanche, vous pouvez également économiser de l’argent sur le nettoyage. Discutez avec l’électricien local que vous engagez. Vous pouvez économiser cet argent en balayant la poussière ou les débris et en replaçant les meubles et autres objets personnels dans chaque pièce.

En synthèse faire appel à un électricien est impératif pour les raisons suivantes :

  • Installation conforme aux normes en vigueur
  • Gain de temps
  • Sécurité assuré en phase travaux et en phase utilisation
  • Couverture assurantielle en cas de malfaçon, sinistres, etc…
  • Possibilité de bénéficier des aides d’état

Que retenir sur le prix d’une rénovation électrique ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous pouvez décider de rénover électriquement votre logement. Par exemple, pour adopter les dernières tendances, obtenir plus de confort ou pour économiser de l’énergie. Vous pouvez également décider de rénover l’électricité simplement pour répondre aux nouvelles normes de sécurité !

Comme nous l’avons vu, différents critères sont à prendre en compte pour estimer le prix d’une rénovation électrique. Si vous avez un projet à faire réaliser, vous savez maintenant combien vous devez économiser pour les travaux.

Note : Les coûts estimés sont des coûts moyens et peuvent varier selon le cas, ainsi que la difficulté de réalisation, la région ou d’autres facteurs qui peuvent être hors du contrôle de votre électricien. Pour un devis personnalisé, il est recommandé d’effectuer une demande devis sur notre plateforme.

Laisser un commentaire