You are currently viewing Le compteur d’électricité

Le compteur d’électricité

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:22/02/2022
  • Post last modified:14/04/2022
  • Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :16 min de lecture

Icone de demande de devis électricien

Depuis plus d’un siècle maintenant, la quasi-totalité de l’humanité a accès à l’électricité. Et dans les pays civilisés comme la France, cette énergie très majoritairement d’origine nucléaire est indispensable. Elle est proposée par l’état, à condition de payer le montant correspondant à la quantité d’énergie que vous avez consommée. Pour déterminer cela, l’état par l’intermédiaire d’ENEDIS met à disposition des foyers français qui utilisent de l’électricité, des compteurs qui mesurent la quantité d’énergie consommée. 35 millions de ménages français sont équipés d’un compteur. Mais que sont les compteurs d’électricité ? Et comment fonctionnent-ils ?

Qu’est-ce qu’un compteur d’électricité ?

Un compteur d’électricité est un appareil qui mesure la consommation électrique. Propriété des collectivités, le compteur d’électricité est concédé à ENEDIS, le principal gestionnaire du réseau de distribution électrique sur 94% du territoire français. C’est ENEDIS qui est responsable de l’acheminement de l’électricité, de l’installation et de l’entretien des compteurs d’électricité.

Quels sont les différents types de compteurs d’électricité ?

En France, le compteur d’électricité est aujourd’hui un objet incontournable, et surtout indispensable dans une maison. Quand on veut construire une nouvelle demeure, ce compteur fait partie des premiers objets auxquels on pense. En plus de cela, il est obligatoire si vous souhaitez avoir accès à l’électricité. Il existe même de nos jours, plusieurs types de compteurs différents qui possèdent tous des qualités plus ou moins différentes. Les compteurs utilisés en France sont au nombre de trois.

Le compteur électromagnétique

C’est le plus ancien et les premiers installés datent de 1880. C’est également le plus répandu en France. C’est un compteur à cadran unique pour un tarif simple (version de base). Il est reconnaissable au disque qui tourne lorsque l’électricité est consommée dans le foyer. Le principe de ce compteur repose sur un disque rotatif dont la vitesse de rotation est directement liée à la consommation. Pour prendre connaissance des kilowatts heures consommés, il faut compter la quantité de tours réalisés par le disque. Sachez toutefois que l’unique donnée fournie par ce type de compteur est le nombre de kilowattheures consommés.

Le compteur électronique

Il est apparu dans les années 1990 en France. Ce compteur d’électricité s’identifie par son système de comptage électronique et son affichage mécanique ou LCD. De seconde génération, il est constitué d’un cadran et de deux boutons, les parties protégées ne sont accessibles que par les opérateurs du gestionnaire de réseau public.

Ce compteur, beaucoup plus moderne que le précédent permet de visualiser la puissance instantanée, l’option tarifaire choisie, la puissance souscrite, l’intensité maximale et l’index des consommation.

Le compteur intelligent ou communicant

Le dernier type de compteurs se nomme le compteur Linky qui est le plus récent de tous et qui a fait son apparition depuis quelques années seulement. C’est ENEDIS qui effectue gratuitement son installation. Linky est communicant, c’est-à-dire qu’il peut être piloté (relève, coupure ou mise en service) automatiquement et à distance. Avec ce compteur intelligent, le délai de 5 jours habituellement nécessaire pour la disponibilité de l’électricité dans un foyer est réduit à un seul jour. L’ADEME (l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) a conclu dans une étude récente que les compteurs Linky n’étaient pas nocifs pour la santé. L’installation de Linky chez vous est obligatoire et vous ne pouvez donc pas refuser qu’ENEDIS remplace votre ancien compteur.

Ces trois compteurs possèdent donc des degrés de précision différents et des méthodes de calculs différentes. Il est aussi évident que Linky, le plus récent, est le plus précis. Aussi, ils ont des prix d’installation différents, et là, de nombreux facteurs entrent en jeu. Il faut aussi souligner le fait que même si ces compteurs sont différents en termes de précision et de modernité, ils possèdent tout de même des aspects de ressemblance. Sur ces trois compteurs, on peut retrouver :

  • Une forme rectangulaire ;
  • Un boîtier de commande ;
  • Un verrou pour le boîtier de commande ;
  • Un écran qui affiche la consommation d’énergie ;
  • Des vis pour fixer le compteur au mur.
3 générations de compteurs d'électricité

Quelle est l’utilité des compteurs d’électricité ?

Même si les trois types de compteurs électriques sont différents par leurs fonctionnements, il faut surtout préciser qu’ils restent identiques dans leur finalité. Certes, le petit dernier qui se nomme Linky est plus précis que ses aînés, mais les anciens n’en restent pas moins toujours adaptés. Ces trois-là possèdent des avantages, que ce soit pour l’état ou pour la population.

Comment un compteur électrique est-il installé ?

Voici les étapes à suivre pour faire installer le nouveau compteur Linky :

  • Enedis envoie un avis au consommateur un mois avant la date de pose pour l’informer.
  • Le rendez-vous est pris pour le remplacement du compteur. Cette intervention dure environ 30 minutes et signifie que l’électricité sera coupée pour des raisons de sécurité (environ quinze minutes). Le disjoncteur doit être débranché et les appareils doivent être éteints. Le technicien relèvera l’index de consommation de l’ancien compteur.
  • Une fois l’opération terminée, le courant peut être rétabli et le disjoncteur remis en marche.
  • Le technicien récupère l’ancien compteur et remet à l’occupant une documentation sur le nouveau compteur Linky.

Où est situé le compteur électrique ?

Le compteur d’électricité peut se situer dans l’entrée, dans le garage, dans la cave ou dans un local technique de votre logement. Dans le cas de logements collectifs, il peut-être implanté dans les parties communes ou à l’intérieur de votre appartement, à proximité du tableau électrique regroupant les disjoncteur de votre installation électrique. Pour le situer, il sera nécessaire de localiser le PDL (Point de Livraison).

Le Point de Livraison est un identifiant composé de 14 chiffres qui permet à votre fournisseur d’électricité d’informer au gestionnaire de réseau le logement à alimenter en électricité. Le point de livraison est systématiquement indiqué sur votre facture d’électricité. Le PDL sera différent si vous déménagez mais restera identique pour un simple changement de compteur.

Comment relever son compteur électromécanique ou électronique ?

Le compteur électrique est un élément important permettant aux fournisseurs d’énergie (EDF, Total Energies, Engie, etc.) de connaître votre consommation d’électricité. Il est installé dans votre logement mais appartient à Enedis, l’entreprise qui gère le réseau de distribution. Ce chapitre vous explique comment lire l’index de votre compteur électrique, qu’il s’agisse d’un modèle électromécanique ou électronique.

Une à deux fois par an, un opérateur d’Enedis (anciennement ERDF) vient relever votre compteur électrique. Ces agents se chargent ensuite de calculer votre consommation d’électricité. Ce chiffre, qui est une suite de nombres, est utilisé, entre autres, pour déterminer le montant de la facture que votre fournisseur d’électricité vous enverra. L’unité de mesure de l’énergie utilisée pour votre consommation d’électricité est le kilowattheure (prix par kWh).

  • L’index réel : le technicien procède lui-même au relevé du compteur. Il s’agit de votre consommation réelle.
  • Consommation estimée ou index intermédiaire : il s’agit d’une estimation basée sur la moyenne de vos consommations antérieures. Votre fournisseur peut utiliser cette estimation pour établir une facture intermédiaire, comme il est en droit de le faire. Dans ce cas, votre fournisseur peut vous suggérer de corriger cette estimation de votre consommation d’électricité en relevant votre consommation réelle sur votre compteur et en indiquant votre index.
  • L’auto-relève vous permet de signaler votre consommation soit par téléphone (le numéro est imprimé sur votre facture), soit en envoyant un courrier (dans un délai est de 9 jours) qui vous sera remise par le technicien.

Pour rédiger la facture, le fournisseur d’électricité fera la différence entre l’index de la facture précédente (index périodique de fin) et l’index en date de la nouvelle facture (index périodique de début).

6 compteurs d'électricité Linky fixés sur une planche en bois

Combien coûte la mise en service de l’électricité ?

Le coût de la mise en service de l’électricité dépend de votre situation et du niveau d’urgence :

  • Si vous emménagez dans un logement existant : le coût de la mise en service de l’électricité est de 14,18 euros et ce service est effectué dans les cinq jours ouvrés par Enedis.
  • Si vous emménagez dans un nouveau logement : une fois raccordé au réseau public d’électricité, le coût du premier raccordement électrique de votre logement est de 50,65 euros. Prévoyez dix jours ouvrés pour qu’Enedis effectue cette opération et n’oubliez pas de solliciter le CONSUEL pour valider la conformité de votre installation électrique.
  • S’il y a un caractère urgent, sollicitez une mise en service « Express ». Le temps nécessaire à la réalisation des travaux est réduit de cinq à deux jours pour une habitation existante et de dix à cinq jours pour une habitation neuve. Pour bénéficier de ce service, vous devrez payer un montant supplémentaire de 38,35 euros en plus du coût standard de ce service.

Que faire en cas de problème sur mon compteur électrique ?

Votre compteur disjoncte ? Vous venez de subir une coupure d’électricité ? Vos prises électriques sont hors-services ? Il peut être nécessaire d’intervenir sur votre compteur électrique. Suivez le guide :

  • Cas n°1 : la coupure d’électricité est limitée à une pièce, elle n’impacte pas l’ensemble de votre logement. Cela signifie que l’un de vos appareils ou votre installation électrique en est la cause. Si votre disjoncteur s’est déclenché immédiatement après le branchement de l’appareil, le problème vient de l’appareil lui-même. Soit vous trouvez la raison de la panne par vous-même, soit vous faites appel à un électricien comme par exemple SARL Baïet Fabrice, entreprise d’électricité présente sur Dieppe qui réalise des dépannages électriques.
  • Cas n°2 : la cause est une surcharge électrique (trop d’appareils électriques branchés simultanément).
  • Cas n°3 : si la coupure d’électricité est généralisée, c’est-à-dire qu’elle touche non seulement votre appartement mais aussi vos voisins voire le quartier, alors la communication avec Enedis est automatique et votre compteur n’est pas responsable.

Si vous n’êtes dans aucune de ces situations, votre installation électrique et en particulier votre compteur peut être le responsable. Alors, vous devez contacter Enedis pour faire réparer, voire remplacer, votre compteur.

Veillez à ne pas manipuler vous-même votre compteur électrique : vous pourriez l’endommager et devrez payer les réparations. Etant donné que c’est sa propriété, uniquement Enedis est habilité à intervenir sur votre compteur électrique.

Comment procéder pour déplacer ou remplacer votre compteur électrique ?

Il est possible de déplacer un compteur électrique s’il est mal placé, désagréable à l’oeil, ou parce que des travaux de rénovation sont prévus dans le logement. Les frais sont à la charge de l’usager qui en a fait la demande.
Les clients peuvent également avoir besoin de remplacer un compteur électrique ancien ou défectueux. Dans ce cas, Enedis prend en charge les frais de changement de compteur électrique.

Tout remplacement d’un compteur électrique lié à un changement de puissance souscrite, d’option tarifaire ou au passage d’une installation monophasée à triphasée est à la charge du client.

vue d'un TGBT avec compteur d'électricité linky

Les arnaques aux compteurs d’électricité

Les arnaques aux compteurs mécaniques à roue est plus courant que celui des modèles récents, qui sont plus complexes à manipuler. Voici les moyens les plus courants de trafiquer un compteur d’électricité :

  • La présence d’une vis d’excitation est une caractéristique des compteurs électriques. Elle ralentit la vitesse de la roue et vous donne le même montant facturé pour une consommation plus importante,
  • La vitesse de la roue peut également être ralentie par un aimant. Il suffit de le positionner à un endroit précis sur un compteur électrique,
  • Une petite aiguille peut également ralentir la rotation. Pour insérer l’aiguille, il faut faire un trou à l’arrière de votre compteur,
  • Il est également possible d’obtenir de l’électricité en se raccordant avant le compteur. Cela permet d’alimenter les appareils les plus énergivores sans facturation. Pour maintenir une consommation normale, les autres appareils peuvent être laissés sur le circuit principal.

Le seul moyen légal de limiter le montant de sa facture d’électricité est de changer de fournisseur d’électricité ou d’installer des panneaux solaires par exemple.

Linky est-il dangereux pour la santé ?

L’annonce du déploiement de Linky a suscité une polémique qui a conduit certains consommateurs à refuser le compteur. L’argument principal est le danger supposé de sa technologie CPL (courant porteur en ligne), pourtant utilisée par de multiples objets que l’on utilise tous (box internet, babyphone, etc.).

Quels sont les risque pour votre santé avec Linky ? Les avis sur le compteur Linky sont partagés. Pourtant, selon un rapport de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire) publiée en 2017, les ondes émises par Linky ne présentent pas de risque pour la santé.

Enfin, l’Anses assure qu’il existe  » une faible probabilité que l’exposition aux champs électromagnétiques rayonnés, tant pour les compteurs radioélectriques communicants que pour les autres compteurs (CPL), puisse entraîner des effets sur la santé à court ou à long terme « .

Toutes ces observations de l’Anses ont été confirmées à plusieurs reprises par l’ADEME (Agence de maîtrise de l’énergie et de l’environnement).

Laisser un commentaire